Méthodes de purification de l’huile par GlobeCore

purification de l'huile

Dans le milieu industriel d’aujour’hui, toutes les méthodes de purification de l’huile usée sont divisées en groupes, tels que:

  1. Méthodes physiques de purification de l’huile usée;
  2. Méthodes chimiques de purification de l’huile usée;
  3. Méthodes combinées de purification de l’huile usée.

Une méthode particulière de purification est choisie en fonction de la quantité et du degré de la contamination d’huile usée.  Si l’huile n’est contaminée que par les impuretés mécaniques, elle peut subir une purification simplifiée.  Mais parfois, quand l’huile est très contaminée, elle doit être traitée par des réactifs chimiques.

Methodes physiques de purification de l’huile

Les méthodes physiques n’assurent que l’enlèvement des impuretés mécaniques, comme sable, poussière, particules métalliques, matière résineuse, carbenes et asphaltenes.  De cette façon, la base chimique de l’huile en cours de traitement reste inchangé.

En termes pratiques, les méthodes physiques telles que la sédimentation, filtration, séparation centrifuge, distillation du combustible et de l’eau sont largement reconnus dans l’industrie d’aujourd’hui.

SEDIMENTATION

La sédimentation est considérée comme la première et nécessaire étape du processus de purification. L’étape de sédimentation se déroule sur une période de quiescence de l’eau et des impuretés mécaniques qui sont dans un état suspendu.  Dans ce cas, la force gravitationnelle joue un rôle essentiel.  Selon les équations de Stokes, on peut dire, plus grande est la taille et le poids spécifique des particules mécaniques, plus vite les particules mécaniques se déposent.

Les particules métalliques, les substances résineuses et les matériaux asphaltenes sont plus susceptibles à se déposer par rapport aux autres substances.  Il convient de mentionner que cette méthode de sédimentation n’aboutit pas toujours au résultat souhaité.  Parfois, même lorsque le temps de traitement est prolongé, la majorité des impuretés reste dans la phase de suspension.  Cela arrive toujours à la purification du gazole et des huiles automobile usagées qui contiennent des additifs dispersants, ainsi que des huiles qui sont contaminés par des additifs finement divisés.

SEPARATION d’HUILE

La séparation est représentée par un processus centrifuge. Les forces centrifuges exercent une influence sur les particules les plus lourdes qui ont la tendance à être entrainées vers les parois du récipient, ainsi formant un horizon sédimentaire circulaire. La deuxième couche de sédimentation est constituée de l’eau, alors que la troisième – de l’huile purifiée.

 FILTRATION d’HUILE

La filtration consiste en séparation des systèmes non-homogènes par des barrières de diffusion.  Elles sont en mesure de retenir certaines particules et en même temps à faire passer les autres particules.

DISTILLATION du CARBURANT

La distillation du carburant est appliquée lors du traitement des huiles de moteurs à combustion interne.  Il est impossible d’obtenir l’huile à la viscosité nécessaire et au point d’éclair requis sans la distillation du carburant.  La différence entre la température d’ébullition de l’huile et du carburant est la base à la distillation du carburant.   Lorsqu’on chauffage du matériel usé, le carburant et puis l’huile, commencent à s’évaporer.  Lorsque les fractions d’huile commencent à s’évaporer on arrête le chauffage.

LAVAGE à l’EAU

Le lavage à l’eau est appliquée quand l’huile doit être nettoyée du produit acide (acides à faible masse moléculaire solubles dans l’eau et les savons).  Cependant, le lavage à l’eau ne peut pas restaurer complètement les performances de l’huile si elle est vieille et fortement contaminée.  Quand les acides sont dissous, l’eau est séparée de l’huile à 60ºС lors de l’utilisation de la méthode de séparation.

Methodes physicochimiques de purification de l’huile usee

COAGULATION

La coagulation permet d’améliorer la filtration de l’huile usée ainsi que d’éliminer les impuretés en état de suspension qui n’ont pas été retirées au cours d’autres méthodes physiques.  La coagulation est une coalescence des particules colloïdales.  Cette méthode peut être mise en œuvre si:

  1. on ajoute dans l’huile des agents spéciaux (fluides électrolyte et non-électrolyte);
  2. on assure des procédures mécaniques (mélange ou agitation);
  3. on chauffe ou on refroidit l’huile;
  4. on passe le courant électrique;
  5. on utilise l’énergie radiale.

Dans chaque cas, la coagulation a lieu, car la liaison entre les particules contaminées et leur milieu dispersé devient faible.

Les substances qui provoquent la coagulation sont réparties en quatre groupes, tels que :

  1. fluides électrolyte (phosphate trisodique, eau calcinée ). Ils font créer un double champ électrique sur la surface des particules;
  2. agents de surface ionique à cations ou anions organiques actives;
  3. surfactants non-ioniques;
  4. Colloïdes tensio-actives et composés hydrophiliques de masse moléculaire élevée.

Ce qui suit est une description d’une procédure ordinaire de coagulation. À la première étape, l’huile est chauffée jusqu’à la température entre 75º et 90ºC, puis elle est mélangée avec une solution à 10 % de coagulant au cours de 20 à 30 minutes.  On la laisse à décanter pendant 2 jours.  L’huile est traitée par un équipement spécial, après quoi les sédiments sont éliminés.

ABSORPTION

Par l’absorption on retient les impuretés à la surface du matériau absorbant.  Ce dernier est en mesure de retenir des substances résineuses, asphaltiques, telles que les composés acides, éthers et d’autres produits de vieillissement.

La particularité de cette méthode est qu’elle est facile à réaliser et peut être utilisée à la purification de majorité des huiles usées.  En tant que absorbants on utilise le gel de silice, oxyde d’aluminium, argiles décolorantes et catalyseurs à base de silice/alumine.

La majorité d’entre elles sont artificielles et très chères.  Les argiles décolorantes font toutefois exception puisqu’elles ont de bonnes propriétés d’absorption et sont généralement issus de la plupart des dépôts que l’on trouve couramment partout dans le monde.

Methodes chumiques de purification de l’huile usee

RAFFINAGE à l’ACIDE SULFURIQUE

Raffinage à l’acide sulfurique est un des plus vieux, mais qui reste l’un des méthodes de purification de l’huile le plus efficace.   Il est utilisé dans l’industrie pétrolière pour retirer les substances résineuses d’asphalte, composés acides et sulfureux ainsi que d’autres impuretés dangereuses.  Le raffinage à l’acide sulfurique résulte en l’obtention d’une substance qui est divisée en deux phases liquides.

Sur le haut il y a de l’huile acide et sur le fond, des boues acides.  Presque tous les déchets dangereux (à l’exception des acides organiques) sont retirés de l’huile usée avec des boues acides, quoique la majorité des carbones d’huile demeure inchangé.

PURIFICATION ALCALINE

La purification alcaline peut être:

  1. une étape indépendante de la purification;
  2. une phase initiale de la purification à alcalino-terreux;
  3. une phase finale du raffinage à l’acide sulfurique.

Pour procéder à la purification alcaline on utilise d’habitude la soude caustique, soude calcinée et phosphate trisodique.  En conséquence de la purification, on a du sel sodique (savons) qui peut être facilement transformé en solution alcaline. De plus, les savons sont d’habitude faciles à dissoudre dans l’eau chaude.

Lorsque la purification alcaline est terminée, on laisse l’huile déposer.

METHODES COMBINEES de PURIFICATION d’HUILE USEE

Si l’on prend tous ces éléments en considération, il est clair que l’huile doit être traitée par plus d’une méthode reconnue pour obtenir l’effet souhaitable de la purification.  En termes pratiques, on applique une combinaison de méthodes à purifier l’huile.  GlobeCore œuvre dans le domaine de la purification et régénération de différents types d’huiles minérales en utilisant des méthodes classiques ainsi que nouvelles et innovantes.  Les technologies de pointe de GlobeCore assurent la restauration complète des caractéristiques de performance de l’huile diélectrique et des autres huiles/fluides industrielles, tout en réduisant les coûts d’exploitation et les coûts de maintenance.

Avec l’équipement GlobeCore vous serez en mesure de réduire vos dépenses à l’achat d’huile neuve car une huile régénérée sera restaurée à l’état «comme neuf» donc on n’aura plus besoin la remplacer par l’huile neuve.

Le fait que l’équipement GlobeCore est respectueux de l’environnement est d’une grande utilité pour l’industrie de transmission d’énergie.  Les unités de purification d’huile de GlobeCore ne produisent pas de déchets dangereux.  Les matériaux absorbants, utilisés dans l’équipement GlobeCore, sont réactivés directement au sein de l’unité même et servent de 2 à 3 ans avant d’être éliminés comme déchets non dangereux.