Types de filtres de purification et matériaux filtrants

Le filtrage reste un processus important dans la purification des liquides technologiques malgré le développement rapide de la science et de la technologie. Différents types de filtres de purification sont destinés principalement aux particules solides et l’eau. Par conséquent, si ses propriétés purifiantes ne suffisent pas, d’autres procédés sont également utilisés. Mais le filtrage est presque toujours appliqué seul ou en combinaison avec d’autres approches. Tout dépend de la composition initiale de la pollution et des exigences relatives à la pureté du liquide. L’efficacité de la purification est grandement affectée par le matériau à partir duquel le filtre est fabriqué. Dans cet article, nous examinons les types les plus courants de matériaux de filtration.

Toile métallique

Elles diffèrent par la conception, le procédé de fabrication et la configuration des trous. Selon le procédé de fabrication, on distingue des filtres tissés, soudés, torsadés, tressés et à lamelles. Selon la configuration des trous, il existe des filtres aux cellules rectangulaires, rhombiques, carrées et d’autres. Le fil est fabriqué le plus souvent en bronze, acier, laiton ou nickel.

Toile non métallique

Fabriquée à partir de matériaux polymères synthétiques tels que polypropylène, lavsan, nylon, fluoronone, etc. La structure des filtres non métalliques ressemble à celle des filtres métalliques. Parmi les avantages des dispositifs de filtrage de ce type, on peut indiquer une résistance élevée à la corrosion. La finesse de filtration moyenne est de 10 microns, mais il est possible de fabriquer des grilles dont les dimensions sont exprimées en dixièmes de micromètre.

Tissus filtrants

Souvent utilisés pour le purification des liquides. Parmi eux, le coton, la laine, la soie naturelle, le lin, l’amiante, et d’autres sont les plus utilisés.

Matériaux filtrants textiles non tissés

Ils sont fabriqués à partir de fibres chimiques et naturelles, ainsi que de leurs mélanges. Le principal avantage de ces matériaux, par rapport aux tissus naturels, est leur coût réduit et leur meilleure capacité de filtration.

Papier et carton

Ils sont à filtrer des liquides non agressifs tels que, par exemple, des produits pétroliers. Pour la fabrication de papier filtre on utilise la pâte de bois ou la fibre de coton. Le carton filtre industriel est produit à partir d’un mélange de fibres de coton et de déchets de filature, tels que duvet de cyclone et débourrure de coton.

Matériau filtrant à membrane

Fabriqué à partir de nitrate et d’acétate de cellulose, de polyamide, de chlorure de polyvinyle, de composés fluorocarbonés, etc. Pour augmenter la résistance mécanique, on renforce le matériau avec du fil ultra-fin ou des tissus synthétiques (téflon, nylon, etc.).

Cermets

Sont les produits du frittage ou du pressage de poudres métalliques de bronze, aluminium, aciers inoxydables, tungstène

Matériaux céramiques

Ils sont produits par frittage de particules minérales granulaires et l’addition ultérieure (mais pas nécessairement) d’un liant.

Matériaux polymères

Ce sont des plastiques poreux. Ils sont assez économiques, en raison du faible coût des matières premières pour leur production. L’irrégularité de la structure des pores, donc le manque d’une taille de pores stable, sont en tête pour les défauts des matériaux en mousse.    
GlobeCore

Laissez votre demande